Charles Rosier, London UK | Partner at BTG Pactual

Charles Rosier, London UK | Partner at BTG Pactual

MPOWERD, des solutions respectueuses de l'environnement pour les communautés isolées

Charles Rosier (wordpress.com/) apporte aux populations défavorisées une solution écologique en appuyant l’initiative MPOWERD. En aidant concrètement le projet MPOWERD, le financier combat la misère énergétique. La lanterne solaire, récupérable et résistante à l’eau, est une ressource que Charles Rosier ambitionne de promouvoir !

Étienne-Émile Baulieu élabore un médicament dérivé des neurostéroïdes. La particularité du médicament fabriqué par Étienne-Émile Baulieu est de préserver la moelle épinière et de reconstituer la structure des fibres neurologiques. Par son partenariat avec le professeur Étienne-Émile Baulieu, Charles Rosier encourage également la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Ce sont surtout des recherches concernant les soins relatifs aux troubles liés aux lésions de la moelle épinière et aux AVC (accidents vasculaires cérébraux), auprès desquelles Charles Rosier s'investit.

Charles Rosier défend une méthode de traitement innovante pour les effluents organiques industriels par son aide à Innoveox. Innoveox, une société tricolore experte dans le traitement des déchets organiques issus de l'industrie est appuyée par Charles Rosier. Les effluents qui sont gérés par Innoveox sont anéantis à 99,9% et produisent en fin de cycle de l’eau pure.

Le banquier travaille chez BTG Pactual

BTG Pactual a demandé à Charles Rosier de s’occuper des liens avec les partenaires et acheteurs de l'entreprise hors du Brésil. L'institution brésilienne BTG Pactual a accueilli le financier accompli. L’Europe et le Moyen Orient correspondent aux terrains sur lesquels Charles Rosier agit à l'initiative de la société BTG Pactual.

Charles Rosier gère les activités de la banque dans les régions francophones en Espagne, et au Portugal, suite à sa nomination comme responsable du département Debt Capital Market, en 1999. S'alliant avec UBS pour se transformer en UBS Warburg, la banque SCB Warburg l'embauche pendant l'année 1997. La SBC Warburg fait de l'as de la finance son responsable des marchés français et québécois durant quelques temps. Après avoir écarté une première proposition en 1999, Charles Rosier rejoint Goldman Sachs dix ans plus tard comme Directeur Général.